Tout savoir sur la figue au menu de vos plateaux repas en livraison à Reims

Nous sommes le 6 octobre : c’est la fin de la saison de la figue ! Mais vous l’adorez et nous aussi… Alors on vous renseigne encore un peu dessus…

La figue, c’est le fruit du figuier (jusqu’à là, ça va). On en compte environ 700 variétés. Elles se cultivent un peu partout dans le monde : Turquie, Italie, Grèce, Etats-Unis (Californie). Evidemment, on en produit aussi en France : tout d’abord en région parisienne, mais c’est dans le sud et en Bretagne qu’on retrouve le plus de figuiers. Bien évidemment, on en retrouve aussi près de Reims, mais on est loin d’avoir autant de figuiers qu’on a de vignes…

Cela ne nous empêche pas de l’apprécier et de la cuisiner. Chez Tout un plato, pour vos plateaux repas en livraison à Reims et ses alentours, nous avons déjà fait figurer au menu une salade avec des figues : salade, haricots verts, magret de canard fumé, œufs, figues, et noisettes torréfiées. Regardez-la ! N’est-elle pas grandiose ?

Quelle est la saison de la figue ?

Globalement, la récolte a lieu entre juin et septembre. Nous arrivons sur la fin, profitez-en !

Quelle est l’histoire de la figue ?

Originaire d’Asie, la figue s’est répandue dans le bassin méditerranéen quelques temps plus tard. Vous connaissez sans doute l’expression « mi-figue, mi-raisin » ? Et bien, elle vient tout droit de cette époque ! La figue étant très appréciée par les Romains, les Corinthiens en glissaient dans les raisins qu’ils exportaient vers Venise : plutôt amusant comme ruse !

Quelles sont les différentes variétés de figues ?

  • La Marseillaise: également appelée « blanche marseillaise » ou « couille du pape » (on évitera d’utiliser ce surnom en société…), cette figue a besoin de beaucoup de chaleur pour mûrir comme il se doit. Le figuier est très imposant et peut atteindre 6 mètres d’étalement s’il n’est pas taillé. La Marseillaise est récoltée assez tardivement comparée aux autres : en octobre. Ses fruits verts/jaunes sont très sucrés et peuvent être consommés frais ou séchés.
  • La Goutte d’Or: elle est capable de résister au froid : jusqu’à -15°C. Ses deux récoltes sont en juillet puis en septembre. Elles sont très juteuses et très parfumées.
  • La Ronde de Bordeaux: contrairement à son nom, elle est idéale pour pousser dans le Nord de la France, car le figuier résiste très bien au gel. Il ne produit qu’une fois dans l’année, en août : des fruits pourpres très sucrés.
  • La Rouge de Bordeaux : Son figuier n’est pas très gros et peut convenir pour les petits jardins. Tout comme la Ronde de Bordeaux, elle produit une seule fois en août. Elle y ressemble d’ailleurs énormément, parce qu’elle aussi est foncée presque noire, sucrée et juteuse.
  • La Jérusalem : aussi nommée « longue d’août » ou « figuier banane », elle se produit deux fois dans l’année : juillet, puis septembre et octobre. Sa forme est particulière : elle est allongée, ce qui lui donne un aspect semblable à une poire. Tout d’abord verdâtre, elle devient jaune puis brune.
  • La Rouge d’Argenteuil : plus communément appelée « Dauphine », on la retrouve en juin, puis fin septembre. Ses grands arbres de 5 à 7 mètres (en tous sens !) se trouvent généralement dans le Sud. Ils nous offrent des fruits juteux, et parfumés. Ses couleurs changent selon la période : jaune verdâtre en juin, et violet foncé en automne.
  • La Valleiry : son nom lui vient de son origine, la commune de Valleiry en Haute Savoie ! Et cela a une signification : elle résiste bien au froid ! Elle produit 2 fois par an des figues de taille moyennes, brunes rosées à la chair rouge, sucrées et juteuses. Attention, basse température ne veut pas dire basse récolte ! Ce sont des figues que vous pouvez faire sécher et qui auront un goût similaire à la framboise ou à la fraise.
  • La Madeleine des deux saisons : Tout comme la Rouge et la Ronde de Bordeaux, son arbre convient pour des petits jardins, notamment nordistes car il supporte jusqu’à -15°C. Ses figues sont grosses, et ont une peu très fine. La chair est rosée et le goût est très fin. On en trouve deux fois dans l’année : en juin (assez tôt), puis à partir de mi-août.
  • La Noire de Barbentane : on l’appelle aussi « Boulbon ». Son bonheur, c’est les grands espaces : cette variété peut s’étaler sur 10 mètres (elle détient le record d’étalement !). Sa seule récolte mi-août est très abondante. Ce sont des figues de taille moyenne, noir violacé, sucrées et très parfumées.
  • La Solliès : Tout comme la Marseillaise, son arbre est très imposant : il peut atteindre 5 mètres de hauteur pour 8 mètres d’étalement. Ce figuier est donc idéal pour les grands jardins du sud, car ses fruits ont besoin de chaleur et de soleil. Elle ne produit qu’une fois dans l’année et sur une longue durée : de fin août à mi-novembre. Les figues sont bleues voire noires, et légèrement aplaties. Leur saveur est plutôt fine comparée à certaines figues énoncées précédemment.

Quelles recettes cuisiner avec de la figue ?

Comme dit précédemment, chez Tout un plato et pour vos repas livrés à Reims, nous avons déjà travaillé avec de la figue. Tout d’abord en plat avec notre salade de haricots verts, magret de canard, figues et noisettes, mais aussi en dessert avec notre roulé à la confiture de figues.

Voici quelques autres idées de recettes, que vous pouvez faire avec de la figue :

  • Tarte aux figues
  • Confiture de figues
  • Figues rôties au miel
  • Figues au fromage de chèvre et au miel
  • Clafoutis aux figues
  • Crumble aux figues
  • Feuilletés à la figue (et au roquefort pour le sucré/salé)
  • Gratin d’aubergines aux figues
  • Biscuits à la figues (semblables aux Figolu)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *